Prix du civisme

Le prix du civisme pour la jeunesse à l'étranger en 2018

Limite le 30 juin 2018

S'adresse aux collèges & Lycées conventionnés, homologués ou ayant le LabelFrancÉducation, d'enseignement français

Je vous rappelle que le Liban est sorti vainqueur en 2011 avec un dossier individuel (Steve Péré) et en 2017 avec deux dossiers conjointement (Collège Protestant français et l'International College)


Prix du civisme POUR LA JEUNESSE

RÈGLEMENT

1 - HISTORIQUE

En mai 1977, trois ans après la création de l’Association, le thème de réflexion sur le civisme est pour la première fois inscrit à l’ordre du jour d’une réunion nationale. L’année suivante, au cours du premier congrès national à Paris, le civisme est à nouveau évoqué. Lors de l’assemblée générale du 6 mars 1982, les sections sont encouragées à mettre en place un Prix départemental du civisme pour la jeunesse. Le 12 juin 1982, lors du 5ème congrès de l'Association, le principe de la création d’une Commission nationale du Civisme est acté pour harmoniser les règles d’attribution du prix et la récompense de trois lauréats départementaux les plus méritants. En 1984, la première Commission nationale est instituée pour élaborer le règlement. En 1985, Année internationale de la Jeunesse organisée sous l'égide des Nations-Unies, la première remise du Prix national du civisme pour la jeunesse est organisée pendant le Congrès.

En 2012, la Commission du Civisme pour la jeunesse procède à une profonde révision du règlement d’attribution du Prix du civisme pour la jeunesse afin de recentrer ses objectifs en fonction de ceux du nouveau Prix de l’éducation citoyenne. Ces deux prix, complémentaires, permettent de différencier des jeunes par leur héroïsme, leur courage ou leur dévouement, de ceux qui, parmi des élèves scolarisés font, au sein de leur établissement ou dans la société, preuve d’exemplarité en matière d’éducation citoyenne.

2 - OBJECTIFS

Le Prix du civisme pour la jeunessea pour objectif de récompenser des jeunes de moins de 18 ans qui ont fait preuve par la grandeur de leur geste exemplaired’héroïsme, de courage ou de dévouement. Il est à l’image de la déclaration de Michel Billaud : « Le civisme, c’est le supplément d’âme de la République, et c’est un peu plus que le respect de la loi : il faut une dose d’altruisme, de générosité et de solidarité… »

3 – MISSION DE LA COMMISSION PERMANENTE NATIONALE

Elle est triple :

3-1. Gardienne du règlement de l’attribution des prix nationaux, la Commission veille à son application et conseille, si besoin est, les sections pour l’attribution des prix au niveau local. Selon les orientations du Conseil d’administration, elle peut être amenée à faire évoluer cette règlementation ainsi que les imprimés utilisés pour la constitution des dossiers.

3-2. Elle se réunit, au niveau national, pour assurer le jury de sélection des dossiers.

3-3. Elle prépare son budget prévisionnel à la demande du Trésorier national et organise la cérémonie de remise des prix en harmonie avec celle de la Commission du Prix de l’éducation citoyenne.

4 - FONCTIONNEMENT

Au niveau des sections :

Chaque comité de section organise tous les ans sur son territoire le Prix du civisme pour la jeunesse qui distingue des actes répondant aux objectifs du présent règlement (Chap. 2).

Afin de faciliter la détection d’actes exceptionnels réalisés par les jeunes, les présidents de section peuvent établir une convention de partenariat entre leur section et la Direction départementale des sapeurs-pompiers, le Groupement départemental de gendarmerie, la Direction départementale de la sécurité publique et l’Association ou Amicale départementale des maires, ces organismes étant le plus souvent les premiers témoins des faits dignes d’être récompensés.

Le comité de chaque section peut décider, le cas échéant, de faire concourir les jeunes lauréats (ceux-ci devant être âgés de moins de 18 ans au jour de l’acte) pour le Prix national du civisme pour la jeunesse. Les dossiers constitués selon les imprimés élaborés par la commission devront être transmis au siège par les présidents de section à une date définie, chaque année, par le conseil d’administration.

Au niveau national :

Afin de donner tout l’éclat nécessaire en faveur de la jeunesse exemplaire, la remise des Prix du civisme pour la jeunesse au niveau national est organisée tous les ans à l’occasion d’un événement propice à sa mise en valeur.

Le jury, composé des membres de la Commission nationale, se réunit pour établir la sélection des dossiers au plus tard trois mois avant la cérémonie nationale annuelle de la remise des prix. La Commission du civisme pour la jeunesse présente le résultat du jury au Conseil d'administration pour validation.

Compte tenu de l’aspect imprévisible des événements qui surviennent dans chaque section et qui caractérisent la nature du Prix du civisme pour la jeunesse, le nombre de prix nationaux est fixé chaque année par la commission. Le premier prix est doté d'une médaille attribuée par le Président de la République.

Au niveau local :

 

COMPOSITION DE LA COMMISSION DE LA REPRÉSENTATION LIBANAISE DU CIVISME POUR LA JEUNESSE au LIBAN

La commission  sera composée de sept membres

Le président de la représentation libanaise, membre de droit de la commission, propose au conseil d’administration un Président de la Commission locale du civisme, ainsi que les membres de ladite Commission

L’ambassadeur de France, président d’honneur de la Représentation, préside cette Commission.

Elle sera composée :

  • Du président de la représentation ONM du Liban,
  • Du président de la commission du civisme de la représentation,
  • D’un chef d’établissement (proviseur, principal,…),
  • Du délégué d’un collège lié à l’A.E.F.E.
  • Du représentant du directeur de l’agence des établissements français de l’étranger,
  • Du directeur de l’institution française au Liban.

C’est cette commission qui déterminera, parmi les dossiers reçus des établissements affiliés à l’agence des établissements d’enseignement français conventionnés ou homologués, celui ou ceux (suivant qu’il y a des individuels et des collectifs) qui sera(ont) envoyé(s) à l’instance nationale pour concourir avec les autres dossiers transmis par les représentations étrangères.

L’association nationale remet au vainqueur (s’il y a un vainqueur de la représentation) les éléments du prix défini dans son règlement (article 9) complété par des récompenses locales. Cette remise des prix au niveau local se fera aux alentours du 1er  décembre, jour anniversaire de notre Ordre, dans une grande fête que nous appelons de nos vœux.

 

Président(e) de la section

M. Rachid JALKH

Trésorier(e) de la section

Robert MARTIN